Message du SMITOM : évolution des bornes à papier

 

Pour collecter le papier, le SMITOM a réparti sur son territoire 249 bornes d'apports volontaires, disposées à côté des bornes à verre.

 

Une dégradation des apports des bornes à papier

Au 2ème semestre 2020, l’usine de recyclage du papier a alerté le SMITOM. Une part importante de la matière collectée n’était pas du papier – beaucoup de carton mais aussi du verre, des bidons en plastique et même des sacs d’ordures ménagères ont été collectés dans les points d’apport volontaire à papier.

 

Pas d’amélioration malgré une communication renforcée 

Devant ce constat, le SMITOM a intensifié son information auprès des habitants : articles dans la presse, articles aux communes, et autocollants sur les bornes à papier. Cependant, les défauts de collecte sont toujours aussi importants.

 

 

Modification de la taille de la trappe d’ouverture des bornes à papier

La situation est préoccupante car sans amélioration, l’unique usine de recyclage nationale menace de refuser le papier issu de notre territoire. Pour pallier à cette situation, le SMITOM doit donc agir. Des plaques de réduction sont en cours d’installation sur la trappe d’ouverture des bornes à papier. Elles doivent permettre de limiter le mauvais usage de ces points d’apport volontaire.

Les erreurs de tri sont couteuses pour le syndicat et elles finissent toujours par être reportées sur la facture de l'usager. Pour un juste tri, respecter les consignes du syndicat : uniquement du papier dans la borne à papier.

 

Un rappel 

En cas de dégradation de bac, pensez à contacter le SMITOM par téléphone au 02 41 59 61 73 et par mail à

contact@smitom-sudsaumurois.com