Histoire

On ne peut traverser l’agglomération de Champtocé sans remarquer la présence du Château de Gilles de Rais du XIème siècle d’une part, et l’Eglise du XVème siècle d’autre part.

Le château de Gilles de Rais

Par sa situation stratégique, CHAMPTOCÉ ouvre les portes de BRETAGNE et d'ANJOU. Le premier château fut construit au IXème siècle.
Gilles de RAIS (RETZ à l'origine) y naquit le 26 octobre 1404 de l'union de Marie de CRAON et de Guy de LAVAL, sieur de RETZ. Il n'y vécut que quelques années et fut exécuté sur le parvis de la Cathédrale de Nantes le 26 septembre 1440.
Maréchal de France à 25 ans, Gilles de RAIS, petit neveu de DU GUESCLIN, se distingua avec Jeanne d'ARC en 1429 pour débouter les Anglais d'Orléans et participa à Reims, au couronnement de Charles VII le 17 juillet 1429.
Ont été respectivement accueillis au château, outre le Roi René, Philippe Auguste en 1206 et Louis XI en 1463, 1465 et 1468.
Ce château n'est plus visitable car il est trop dangereux (pont-levis en mauvais état).



L'église

Dédiée à St Pierre, l'Eglise était enclavée dans un cimetière et enfouie de près de deux mètres. Des restaurations l'ont dégagée et assainie.
Un petit tuffeau, sous le faîte, à droite d'un des deux contreforts plats qui encadrent l'entrée latérale, indique 1860, souvenir des transformations.
Une jolie fenêtre à meneau, du XVIème siècle existe au nord de l'édifice.
Le clocher a été reconstruit en 1846 à la suite d'un incendie.
Les cloches sont respectivement datées de 1540 et de 1659.



Un circuit découverte

Le printemps 2016 marquera la mise en place d'un parcours commenté dans les rues de Champtocé. Le point de départ de ce circuit se situe au pied du Château de Gilles de Rais. Un plan vous retrace la totalité du parcours. Tout au long de votre ballade, vous n'aurez plus ensuite qu'à lire les panneaux explicatifs.

 

Ce circuit d'interprétation est une réalisation conjointe de la Communauté de Communes Loire-Layon, de l'Office du Tourisme Loire-Layon, de l'association Croix de Sable et de la commune de Champtocé.